Slum Village

Slum Village

R.L. Altman (T3), Titus Glover (Baatin) et James Dewitt Yancey (Jay Dee) se connaissent depuis qu’ils sont jeunes car ils fréquentaient tous la Pershing High School. Rapidement, ils fondent leur groupe et deviennent populaire sur la scène underground de Détroit.

Jay Dee devient un producteur important et intègre le collectif de producteurs The Ummah aux côtés, notamment, d’un certain Kamaal Ibn John Fareed - plus connu aujourd’hui sous le nom de Q-Tip.

En 1996, Slum Village enregistre son 1er opus, Fan-Tas-Tic (Vol. 1), qui ne sortira réellement qu’en 2005, après avoir largement circulé dans le milieu « underground ».

En 1998, le groupe fait les premières parties de la tournée du groupe A Tribe Called Quest.

En 2000, ils sortent Fantastic, Vol. 2 sur GoodVibe Recordings car ils ont quitté A&M. Dans la foulée, ils sortent Best Kept Secret sous le nom de J-88. L’album est en réalité une compilation de remixes et de chansons non utilisées de leur premier album, Fan-Tas-Tic (Vol. 1).

En 2002, Jay Dee quitte le groupe pour se focaliser sur sa carrière perso. Il participera néanmoins à la production de quelques titres sur le nouvel album de Slum Village, Trinity (Past, Present and Future). Par ailleurs, un nouveau membre apparaît sur cet album : Elzhi (Jason Powers de son vrai nom). La même année, Slum Village sort Dirty District, majoritairement produit par T3 et « RJ » Rice, qui présente quelques jeunes rappeurs de Détroit.

Baatin devient ensuite malade pendant un concert en France. Il serait atteint de schizophrénie ! C’est donc sans lui que Slum Village sort Detroit Deli (A Taste of Detroit) en 2004 en partenariat avec le label GOOD Music de Kanye West et Capitol Records puis un album éponyme en 2005.

Le 10 février 2006, Jay Dee décède des suites de purpura thrombotique thrombocytopénique et de lupus érythémateux disséminé.

Commentaires (0)

Commenter

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire Optional login below.